Chroniques d’un Ludovichien: Première partie

Bonjour et bienvenu sur les Chroniques d’un Ludovichien !
Je m’appelle Scoop, je suis un magnifique golden retriever, je suis blond tirant sur le caramel, mes yeux sont d’une tendre couleur noisette pralinée, j’ai déjà 9 ans et depuis ma naissance, je passe la plupart de mon temps sur une île magique que les humains nomment Ile Saint Louis.

Comme la grande majorité de mes conchientoyens, je dors énormément, roulé en boule sur un tapis afghan à l’entrée d’une immense maison dont les habitants varient sans cesse. Ces derniers ont la particularité de parler des langages différents, et bizarrement ils sont souvent anxieux à l’idée que je ne les comprenne pas. Les hommes sont amusants, ils croient réellement que ce sont les mots qui sont importants, alors que tout chien qui se respecte sait bien que le ton, l’odeur et les sensations priment largement car ils ne peuvent mentir.

Sur mon île, il fait bon vivre, un petit bout de terre entouré d’eau, qui fleure bon la mer lointaine quand le vent s’y prête, il y fait plus frais l’été que sur le continent, et l’hiver la froidure vivifiante me fouette le sang, j’aurais envie de gambader en liberté avec mes copains Bob, Léo et Hugo pour ne citer qu’eux. C’est d’ailleurs ce que je faisais, il n’y a pas si longtemps, quand les parichiens et les ludovichiens en particulier avaient droit de cité dans notre belle v’isle !

Hélas, ce temps est révolu, il est de nouvelles règles que notre peuple a bien du mal à comprendre, et qui pousse, à leur grand désespoir nos maîtres les humains à se passer de notre compagnie. On ne peut pas leur en vouloir, eux qui ont déjà des vies si compliquées, de refuser ces nouvelles contraintes.

Heureusement, en Ludovicie, il reste des irréductibles qu’ils soient chiens ou humains, qui continuent de croire que l’amitié, la solidarité et la tolérance sont le ferment du bonheur de vivre.

A bientôt peut-être, si ma prose vous a plu…
d’un grand coup de langue, je vous salue

Pour Scoop (ludovichien depuis Septembre 2001)

Nathalie Heckel (ludovicienne depuis Décembre 1988)

Partagez/Share !