Filipa César expose au Jeu de Paume

Filipa César, photographe et réalisatrice portugaise, présente son exposition «Luta caba inda» («la lutte n’est pas finie», nom que porte l’un de ses films) au Jeu de Paume, jusqu’au 20 Janvier 2013. Dans le cadre du 5ème programme satellite, cette présentation n’est autre qu’une annexe à son projet de recherche quant aux origines de la production cinématographique en Guinée Bissau.

Connaître le passé pour comprendre le présent…
Pour comprendre l’intérêt de l’artiste pour ce sujet, il faut remonter le temps jusqu’à la guerre de décolonisation du pays d’Afrique de l’Ouest contre le Portugal. C’est à ce moment là que le leader indépendantiste Amilcar Cabral décida d’envoyer 4 jeunes Guinéens à Cuba pour y apprendre le cinéma. Le 7ème art était en effet considéré comme un outil politique dans le sens où il pouvait construire une identité nationale, symbolisant ainsi la Guinée libérée. Cependant ce phénomène ne fut qu’éphémère car il vit sa disparition s’opérer à cause de la guerre civile dès 1998.

En s’intéressant à l’histoire coloniale du Portugal, Filipa César a effectué plusieurs voyages en Guinée et a cherché à y trouver des indices sur les racines du cinéma, chose bien difficile compte tenu du mauvais état des archives. L’exposition relate ainsi un panorama de sa quête laborieuse d’images pour la plupart exhumées, à travers des récits personnels et des collaborations. Saisissant.

Exposition «Luta ca caba inda», du 16 octobre 2012 au 20 janvier 2013.
Ouvert le mardi de 11h à 21h, et du mercredi au dimanche de 11h à 19h.
Plein tarif: 8,50€ / Tarif réduit: 5,50€.

Jeu de Paume
1, place de la Concorde
75008 Paris
France

Partagez/Share !