L’esthétique de la répétition selon Matisse

Tous ceux qui s’intéressent de près comme de loin à l’art ont déjà entendu parler d’Henri Matisse (1869-1954). Ce maître du fauvisme a été l’un des peintres modernes les plus marquants en France. Grâce au Centre Pompidou, l’on découvre une nouvelle facette du génie, celle de sa dualité.


Crédit photo: Henri Matisse, La Blouse roumaine
Paris, Nice, Hôtel Régina, novembre 1939-avril 1940 ; huile sur toile, 92 x 73 cm ; don de l’artiste par déclaration du 21 octobre 1949, l’œuvre entre dans les collections en 1953 ; Centre Pompidou Paris – Musée national d’art moderne / Centre de création industrielle © Succession H. Matisse Photo : © Centre Pompidou, Mnam-Cci / Dist. RMN-GP : photo Jean-Claude Planchet

L’esthétique de la répétition
Au fil des ans, Matisse n’a eu de cesse de s’exercer à la répétition d’un même sujet ou motif, lui permettant d’explorer la peinture elle-même. Des doublons qui s’exprimaient à travers des variations de couleurs, de cadre, de dessin ou de touche. Cette rétrospective ne présente certes que peu d’œuvres, mais elle s’affiche grâce à son thème, comme l’une des expositions phares de ce Printemps.


Matisse. Paires et séries – du 7 mars au 18 juin… par centrepompidou

Exposition «Matisse, Paires et séries», jusqu’au 18 juin 2012 au Centre Pompidou.
Ouvert tous les jours de 11h à 21h, sauf le mardi.
Tarifs: de 13 à 11€, selon période / Tarif réduit: 10 à 9€.

Centre Pompidou
75004 Paris
France
T.: +33 (0)1 44 78 12 33

Voir toutes les expositions Parisiennes recommandées par l’Hôtel du Jeu de Paume.

Partagez/Share !