Tim Burton nous présente ses monstres

Tim Burton est l’un de ces cinéastes qui a su conserver son âme d’enfant, et la mettre à profit pour créer un univers excentrique. Fasciné par la science-fiction, le mélodrame et le burlesque, Burton a une sincère tendresse pour ses «freaks», autour desquels il élabore, comme pour les protéger, un scénario poétique et un travail plastique très sophistiqué.


Sleepy Hollow
Réalisé par Tim Burton (1999)
Paramount Pictures./ Photofest. © Paramount Pictures

Pour la première fois en France, la Cinémathèque française accueille une rétrospective des plus fantastiques, au cours de laquelle nous sont dévoilés ses carnets de croquis, des courts-métrages inédits, et bien sûr, ses chefs-d’œuvre, mais aussi des conférences, projections et autres tables rondes autour des thèmes favoris du réalisateur. Une plongée fantasmagorique dans le monde merveilleux du réalisateur d’Edward aux mains d’argent.


Tim Burton, Sans titre (Edward aux mains d’argent). 1990.
Encre et crayon sur papier, 36.2 x 22.9 cm.
Collection privée © 2011 Tim Burton

Exposition Tim Burton à la Cinémathèque française, jusqu’au 5 août 2012.
Ouvert du lundi au vendredi de midi à 19h (jusqu’à 22h le jeudi), et le samedi et le dimanche de 10h à 20h.
Tarifs: 11€ (à partir de 5,50€ en tarif réduit).


Tim Burton, Sans titre (Sally). 1993.
Polaroid, 83,8 x 55.9 cm
Collection privée © 2011 Tim Burton

Cinémathèque française
51, rue de Bercy
75012 Paris
France
T.: +33 (0)1 71 19 33 33


Tim Burton, Sans titre (The World of Stainboy – Le Monde de l’Enfant tache). 2000.
Encre, aquarelle et crayon de couleur sur papier, 22,9 × 30,5 cm.
Collection privée © 2011 Tim Burton

Devenez fans de l’Hôtel du Jeu de Paume sur Facebook!

Partagez/Share !