20e anniversaire de la mort du peintre Francis Bacon

Le 28 avril prochain seront célébrés les 20 ans de la mort du peintre britannique Francis Bacon; l’occasion de se pencher sur son œuvre, pour (re)découvrir ses plus belles toiles.


Crédit photo: Trois études de figures au pied d’une crucifixion, Francis Bacon, 1944

Un autodidacte
A l’âge de 16 ans, il décide de quitter l’Irlande pour s’installer à Londres, après une énième crise au sein de sa famille, suite à l’annonce de son homosexualité. Il y devient décorateur et designer. En 1944, il signe l’œuvre qui marque le véritable début de sa carrière: un triptyque intitulé «Trois études de figures au pied d’une crucifixion», pour lequel il s’inspire de la «Crucifixion» que Picasso peint en 1930. Son tableau provoque des réactions extrêmes, et une certaine répulsion tant son art est violent et expressif. Son thème de prédilection est la représentation du corps humain sous la forme de personnages écorchés, agités et déformés. Un univers poignant, parfois dérangeant, à découvrir au Centre Pompidou à Paris, mais aussi à la Galerie Claude Bernard dans le 6e arrondissement.


Crédit photo: Study for Portrait of John Edwards By Francis Bacon Private Collection c) 2009 The EState of Francis Bacon All rights reserved/ DACS, London

Pour l’anecdote: En 2008, son œuvre «Triptyque» de 1976 a été adjugée 61 millions d’euros à New York, un record absolu!

Voir nos autres portraits d’artistes sur le blog de l’Hôtel du Jeu de Paume.

Partagez/Share !