Jean Cocteau : le dandy poète

Issu d’une famille mondaine, Jean Cocteau (1889-1963) prend très vite le goût des arts. Entouré d’un père qui dessine, et d’un grand-père collectionneur et mélomane, Jean Cocteau rêve d’une carrière artistique. Fasciné par le théâtre, il dévore les magazines dédiés à ce genre chez ses parents. Il est profondément marqué par la mort de son père qui se suicide d’une balle dans la tête alors qu’il n’a que neuf ans. Introduit dans le monde par sa mère vers ses 18 ans, il se fait très vite une réputation de dandy poète. Il publie d’ailleurs son premier livre de poèmes, « La Lampe d’Aladin », à l’âge de 20 ans. Parmi ses chefs d’œuvres, on compte entre autres, le roman « Les Enfants Terribles », et le film « La Belle et la Bête ». Il meurt d’une crise cardiaque en apprenant la mort de sa très grande amie Edith Piaf, un jour après elle.

Où voir ses œuvres au Jeu de Paume ? En réservant la chambre N°9 au rez-de-chaussée de l’hôtel.

www.jeancocteau.net/

Partagez/Share !