Olga Picasso, muse déchue

Olga Kholkova est née en Ukraine en 1891 dans une famille aisée. Danseuse, elle entre dans la troupe des ballets russes dirigée par Serge Diaghilev en 1912. C’est à Rome en 1917, lors des préparatifs du ballet Parade,  qu’elle rencontre Pablo Picasso qui, à l’invitation de Jean Cocteau, va réaliser les décors et costumes du spectacle.

Olga et Pablo Picasso se marieront en juillet 1918 à Paris, avec pour témoins Jean Cocteau, Max Jacob, et Guillaume Apollinaire.

Olga devient la muse de l’artiste et c’est leur histoire qui est racontée tout au long de l’exposition, depuis leur mariage jusqu’à la mort de l’épouse de Picasso en 1955, après avoir été délaissée par l’artiste en 1935.

L’exposition met en exergue les œuvres de la période classique du peintre où le modèle apparait tout d’abord mélancolique, car éloignée de sa famille qui vit la tragédie de la chute de l’Empire russe, puis maternelle à la naissance de Paul en 1921.

Mais le bonheur s’éloigne lors de la rencontre de Picasso avec Marie-Thérèse Walter, jeune femme de 17 ans qui deviendra sa maîtresse. Les œuvres mettent en avant les difficultés du couple, la représentation d’Olga dénote la douleur, la violence subie. Suite à leur séparation en 1935, le couple ne divorcera pas et Olga restera à jamais sa muse et seule épouse.

L’exposition présente ainsi plus de 350 œuvres, peintures et dessins permettant de mettre en perspective les liens entre le travail de l’artiste et l’histoire personnelle du couple.

Informations
pratiques

Musée Picasso

5 rue de Thorigny
75003 PARIS

Du 21 mars au 3 septembre 2017
les samedi, dimanche de 9h30 à 18h00

Du 21 mars au 3 septembre 2017
les mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 10h30 à 18h00

Tarifs entre 11 et 12,50€

Partagez/Share !

    Ile Saint Louis