Et si l’Ile St Louis m’était contée…

Avec sa nouvelle exposition, en partenariat avec la Galerie DDG, l’Hôtel du Jeu de Paume livre une véritable déclaration d’amour à l’Ile Saint Louis. C’est au travers du regard et des clichés de la photographe Anna Lt., que l’île dévoile son vrai visage et sa personnalité. Rencontre.

Hôtel du Jeu de Paume – Quelle est la genèse de votre exposition?
Anna Lt.:
Pour cette exposition, j’ai dû répondre à un challenge; celui de faire des photos dans un périmètre défini… l’Ile Saint Louis. Pour moi, c’est le début de Paris, là où tout commence. Le fil conducteur repose ainsi sur la promenade, avec cette idée que l’île est entourée d’eau, qu’elle invite à la balade, à être toujours en mouvement; et surtout qu’elle n’a rien à voir avec les autres quartiers de Paris. Pour moi, chaque arrondissement possède sa personnalité propre.

Hôtel du Jeu de Paume – Quels aspects de l’Ile St Louis avez-vous souhaité représenter?
Anna Lt.:
J’ai souhaité présenter l’île comme une personne à part entière. La difficulté du sujet était de lui donner du relief sans pour autant montrer des personnes. Ainsi, on ne voit jamais les visages des passants que j’ai photographié. Pendant un mois, j’ai abordé l’île comme l’on rencontre une personne: on prend rendez-vous, on s’appelle, on se pose à un café puis on se rejoint pour une prise de vue. Il y a eu une vraie proximité qui s’est créée avec elle, presque comme une relation. Cela m’a paru bizarre de la «quitter» après tant de moments passés ensemble.

Hôtel du Jeu de Paume – Quelles sont vos techniques de travail?
Anna Lt.:
Pour ce projet, j’ai travaillé entièrement en numérique, mais avec une approche argentique. La démarche reste la même, c’est juste le support qui change. Je fais très peu de photo, j’imagine que j’ai une pellicule de 36 poses. Après la prise de vue, je développe mes photos et j’ai fais mes tirages dans mon laboratoire numérique. Je travaille à 80% en noir et blanc, car pour moi, la photo est en noir et blanc. J’ai utilisé la couleur bien plus tard.

Hôtel du Jeu de Paume – L’exposition est habillée d’un film et d’une bande sonore, réalisée en collaboration avec Raphaël Firon. Pouvez-vous nous en dire plus?
Anna Lt.:
J’ai rencontré Raphaël à l’ICART Photo, où je donne des cours. Il nous a semblé naturel de travailler ensemble sur ce projet.
Raphaël Firon
:
Sur notre bande son, il n’y a aucune chanson, tous les sons proviennent de l’Ile Saint Louis. Nous avons voulu témoigner des différents visages que revêt l’île, tour à tour silencieuse, capricieuse ou festive. On peut ainsi entendre des bruits d’eau, omniprésente avec ce caractère insulaire de l’île, mais aussi des bruits de café, de musiciens de rue, avec toujours cette idée de voyage. Parfois, la musique vous mènera jusque dans une église, ou au fond d’une cour intérieure. C’est une très jolie balade que nous vous proposons, parfois insolite, comme lorsque deux bars situés sur les quais ou à l’intérieur de l’île, ne délivrent pas les mêmes sonorités.

Exposition «Pas à pas», du 14 septembre au 3 octobre 2012 à l’Hôtel du Jeu de Paume. Entrée libre.
Dimanche 30 septembre 2012 à 17h
, découvrez les coulisses de l’exposition, en compagnie de l’artiste lors d’une promenade dans l’Ile Saint Louis, autour des lieux des prises de vues.

Hôtel du Jeu de Paume
54 rue Saint-Louis-en-l’Ile – 75004  Paris – T.: +33 (0)1 43 26 14 18

Galerie DDG
56, rue Saint Louis en l’Ile – 75004 Paris – T.: +33 (0)1 40 46 06 21

Devenez fans de l’Hôtel du Jeu de Paume sur Facebook!

Partagez/Share !