Quartiers d’été

Le spectacle vivant envahit la ville avec Quartiers d’été. Les compagnies du monde entier déferlent dans les théâtres d’Île de France, les musées parisiens, partout où ils peuvent se produire, bouger, danser, chanter, jouer.

Une belle occasion de s’essayer aussi aux cultures de ces artistes venus de loin, lors d’une « Aprés-midi du Yukulélé » au Quai Branly qui vous portera sur les rivages d’Hawaï, ou bien tout près au nouveau Carreau du Temple entièrement rénové et qui va devenir le nouveau lieu de la création évènementielle à Paris.

Le dernier spectacle de l’édition 2014 de Quartiers d’été se passera au Théâtre de la Colline. La chorégraphe coréenne Eun-Me-Ahn vous emmène dans son univers électrique et loufoque pour une dernière danse, mais pour ne rien vous cacher, vous risquez d’en redemander.

Eun-Me Ahn
Dancing Grandmothers
Danse contemporaine – République de Corée (Premières représentations en France)
En partenariat avec La Colline – Théâtre national / Avec le soutien de l’ARKO – Arts Council Korea
Du mercredi 6 août 2014 au samedi 9 août à 20h30:

« Mêler les fleurs, les rayures et les pois, le monde urbain moderne et les campagnes coréennes, le folklore et l’électro, le mouvement et la vidéo, les jeunes et les anciennes, et transformer le tout en un dance floor géant… Est-ce une potion magique de sorcière encore inconnue dans nos contrées ? Peut-être, et elle a le pouvoir de faire tourner les têtes et de réveiller les esprits. Paris avait découvert l’année dernière la chorégraphe Eun-Me Ahn, alias “la Pina Bausch de Séoul”, avec l’épopée pop de la Princesse Bari. Elle revient cet été avec un spectacle pas moins dingue, fondé sur l’énergie inusable des grands-mères coréennes, qui rejoignent sur scène les jeunes danseurs de sa troupe. Un voyage dans le temps et le mouvement qui se transforme en transe collective. »

Be Sociable, Share!

Leave a Comment

comm comm comm